Saviez-vous que le Safran que vous achetez peut-être une contre façon!


Depuis la nuit des temps que le safran est un commerce lucratif et la contre façon de celui-ci l'est aussi. L’or rouge est vraiment très lucratif.  Le safran a fait l’objet l’une des premières lois sur l’alimentation en 1358, appelée «Safranschau» appliquée à Nuremberg. Cette loi traitait de la qualité du Safran et prévoyait la peine capitale pour les fraudeurs (On les brulait avec leur marchandise).

safran-longLa production officielle de Safran sur les marchés, est 140 tonnes annuellement. Mais l’isolement géographique des territoires de culture de l’or Rouge favorise les pratiques de marché inéquitable entre producteur et courtier.  Les producteurs sont souvent obligés de céder cette épice à bas prix alors que les courtiers et grossiste la revendent à prix d’or en altérant la marchandise. Ils augmentent le poids et diminue la qualité du safran. La production réelle du safran serait de 80 tonnes par année.

D'où vient le 60 tonnes supplémentaires? Que font-ils? Pour nous faire penser que c’est du vrai safran? Et nous faire payer plus cher?

Voici les conseils losque vous achetez le safran :

  • Acheter votre safran en pistil ou stigmates, pas en poudre. Car en poudre, il remplace une bonne partie par du paprika, curcuma ou bien d’autre chose (souci, carthame, barbe de mais, piment, curry, œillets de l’inde, briques moulues et autres chose pas trop rassurante) et ils prennent les moins bonnes parties du safran (moulu) pour le vendre sur les marchés.
  • Regarder l’apparence du safran car souvent même en pistil, il peut être mélangé à d’autre pistil de fleur ou pétales de fleur qui lui ressemble en couleur et en apparence plus ou moins.comparaison-safran-carthame
  • Le contenu (safran) dans votre contenant doit être de couleur uniforme le plus possible. Car souvent pour en augmenter le poids, il laisse les parties pâles du pistil de safran pour en augmenter le poids. Un bon safran est très uniforme. Et d'une longueur entre 2 et 3cm selon les variétés.pistils-de-safran
  • Un safran vendu à bas prix est suspect. C’est logique. J’en ai vu dans les épiceries chinoises de Québec en vendre à 3.99$ ou 4,99$ pour 1 g. (Quand un 1g = 150 fleurs de crocus) 1 kilo en fonction de sa qualité vaut entre 800$ à 3000$ et même plus. Un seul pistil, s’il est d’excellente qualité cela peut revenir à 25$ le pistil. En général sur le marché vous allez voir des formats de 1g, 0,5g ou 3,5 grammes les prix varient de 7,99S à 20$ selon la qualité aussi. Récolter un kilo de safran équivaut à des journées de travail dans les champs, sous un soleil de plomb. Il faut travailler à genoux sur le sol et s'assurer que le crocus est à pleine maturité. L'erreur n'est guère permise et les apprentis cueilleurs devront observer avant de pratiquer. De retour à la ferme, les pistils seront triés, retirés et posés sur des tamis, avant que l'on puisse en évaluer la qualité et peser cet or pourpre orangé. Le prix de vente dépendra de toutes ces étapes. Ensuite, de petites mains s'occuperont de ranger les pistils dans les boîtes avant d'y apposer le sceau qui certifiera l'origine du safran. Tout se travail délicat à un prix.
  • Dans votre boites scéllés, les stigmates doivent être rouge foncé longs de 2 cm et plus, fin et évasés à leur extrémité.Des filaments blancs ou des étamines jaunes trahissent un émondage inhabile ou frauduleux. Car un safran de qualité il prenne le temps d’enlevé ses sections jaunes pour avoir seulement un pistil uniforme. boite-safran
  • Un safran mal séché moisira rapidement (ils font cela pour augmenter le poids et le prix)
  • Son odeur à l’ouverture du pot.
  • Le test ultime c’est de le mettre dans l’eau chaude. Un bon safran va avoir une teinte jaune un faux l’eau deviendra rouge c’est qu’ils ont remplacé les pistils par d’autre fleur.différence-safran

Donc si vous suivez tous ces conseils, vous pourrez profiter du meilleur safran possible pour vos recettes. Comme le bon dicton le dit: « une personne avertie en vaut deux» Vous aurez tous les outils pour détecter la fraude en voyage ou ne pas vous faire avoir à l'épicerie. Et profiter du vrai safran à sa juste valeur. Une épice qui vaut de l'or mais qu'en petite quantité on peut l'apprécier autant que l'on veut.

Bonne cuisine



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *