Quelle épice serait l’ancêtre du listerine naturelle ?

Quelle épice serait l'ancêtre du listerine naturelle ?
Le savez-vous ?

4767_clou_2

Cardamome,
coriandre,
cumin,
anis étoilée,
poivre,
clou de girofle,
noix de muscade..

La réponse est : Le clou de Girofle

La seule preuve officielle que nous possédons date de 2000 ans. Il était recommandé de garder en bouche des clous de girofles pour avoir une haleine, propre et fraîche.

En plus d’être un analgésique, le clou est très aromatique, antiseptique et anti–inflammatoire. Il est utilisé en hygiène dentaire (dans la composition de nombreux dentifrices), contre le mal de dents, pour des infusions, en fumigations pour désinfecter, dans les lotions, compresses et bains de bouche.

En Chine les empereurs avaient obligation d’en avoir en bouche pour avoir bonne haleine. Les arabes amèneront celui-ci vers la Syrie et le Liban. À partir de ce moment à Rome  le clou de girofle devient très recherché. Un peu plus tard au moyen-âge devient extrêmement cher autant que l’or et devient une monnaie d’échange.

La provenance du clou de girofle est restée longtemps nébuleuse, mais lors d’un naufrage d’un bateau de la flotte Albuquerque sur les îles de Moluques son origine se précisa.

clou-de-girofleDepuis nous l’utilisons autant pour des thés, dessert ou en cuisine pour aromatiser. Moi je me souviens de fameux jambon piqué de clou de girofle que ma mère cuisinait pour Pâques ou autre événement ou de l’orange piqué de celui-ci.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *